Le plus surprenant de la Vente automatique au Japon

Date: Jan 4, 2019
Le plus surprenant de la Vente automatique au Japon

Le Japon est littéralement envahi de distributeurs automatiques et qui compte plus de 20 millions d’unités, 1 distributeur pour 23 habitants.

Presque aucune de ces machines ne souffre d’acte de vandalisme du fait de la culture nippone. Le savoir-vivre et la faible criminalité font de ce pays un pays sûr, et font donc que ces distributeurs sont en sécurité.

Vente automatique et environnement

Au Japon la propreté brille dans les rues, sans aucune trace de mégot ni poubelles. Mais il n’y a pas non plus de poubelles car il y a une conscience sociale pour le bon entretien des rues publiques.

Depuis plus de 20 ans, la majeure partie des distributeurs incorporent des mécanismes de recyclage et de rendement énergétique, réussissant à réduire la consommation électrique de chacune de ces distributeurs d’un 70%.

Dans l’actualité ils veulent réussir à avoir des distributeurs automatiques de boisson gratuits adaptés pour les cas de tremblements de terre, car le Japon est un pays très frappé par ces catastrophes naturelles.

Distributeurs dans des lieux spectaculaires

Les différences culturelles font que les occidentaux sont surpris à leur arrivée au Japon et que les japonais ne comprennent pas pourquoi le reste du monde n’est pas rempli de ces distributeurs.

Au Japon les distributeurs automatiques forment déjà partie du paysage. Ils se sont convertis en l’un des symboles les plus reconnus du pays. 

 

Les distributeurs automatiques les plus communs sont ceux des boissons. Un même distributeur sert à la fois des boissons chaudes et froides dépendant de l’époque de l’année. En été le Japon a des températures très élevée et une humidité extrême, mais en hiver les températures descendent en dessous de 0 degrés.

De plus, les nippones sont connues comme des addicts au café, au thé et aux sodas.

Les distributeurs les plus bizarres

Il existe quelques distributeurs spectaculaires comme par exemple de:

  • Cartes SIM 
  • Shampooings
  • Articles pour fumeurs
  • Cologne
  • Soupe
  • Cravates
  • Œufs
  • Tee-shirts
  • Chips
  • Alcool
  • Pommes coupées et sans peau
  • Disques
  • Appareils photo jetables
  • Batterie et piles
  • Rasoirs
  • Couches

Les japonais vont encore plus loin et introduisent des distributeurs d’odeurs et de saveurs, comme les culottes usagées ou les distributeurs de cacas.

                                                                

 Le secret

Le Japon est l’un des pays leaders en robotique en jeu-vidéos. La perfection forme partie de sa culture et au jour d’aujourd’hui, les distributeurs comptent sur un système de reconnaissance faciale pouvant calculer ainsi l’âge et le sexe du consommateur pour pouvoir lui conseiller un produit.

A son tour, la consommation du pays est l’une des plus haute du monde. La proportion de ventes de produits japonais est très forte, et donc les économies familiales sont plus basses face aux pays du premier monde.

Le confort est également un facteur important pour qu’existent tant de distributeurs automatiques, mais Est-ce seulement au Japon qu’ils veulent du confort?

Le secret est simplement une raison fiscale. Pourquoi?

Pratiquement tout le territoire est construit, mais sur le terrain les impôts sont très élevés.

La solution est que tous les résidents du pays peuvent demander la création de leur propre distributeur automatique et se convertir ainsi, en propriétaires des distributeurs automatiques. La seule dépense est de dix mille yens pour l’installation du distributeur, car tout le reste c’est du bénéfice qui s’utilise pour payer cet impôt élevé.

Entretien parfait

Chaque distributeur automatique inclue des poubelles pour que chaque personne puisse jeter ses boissons vides, car le pays n’a pas de poubelles publiques.

Il est très difficile de voir les poubelles pleines ou les distributeurs hors services. Les compagnies d’entretien se chargent de les vider et de recharger régulièrement les distributeurs. Ainsi l’entretien de la machine est vraiment simple.

                                                                   

De plus les prix des produits des distributeurs automatiques sont vraiment bas et accessibles dans un pays réputé assez cher.

Cela fait que les dépenses moyennes par habitant soient de 440$ par an, c’est-à-dire 4 fois plus qu’aux Etats-Unis et 9 fois plus qu’en Espagne.